Vous êtes ici : Accueil > Espace Pédagogique > Education musicale > 3ème > Les 3e2 créent "Message de détresse" pour dénoncer le harcèlement
Publié : 27 mai 2019
Format PDF {id_article}

Les 3e2 créent "Message de détresse" pour dénoncer le harcèlement

Depuis plusieurs semaines les classes de 3e créent des textes de rap dans le cadre d’un projet autour du hip hop. Elles sont accompagnées dans leurs recherches par Mathieu Dumesnil "Senbeï", chanteur de rap et surveillant au collège.

Découvrez ci-dessous la création des 3e2 : Message de détresse pour dénoncer le harcèlement.

Message de détresse

Couplet 1
Elle est dans sa solitude
On lui dit qu’elle n’est pas belle,
Elle s’envole telle une coccinelle,
Pour oublier tous ses problèmes.
Elle est en détresse, toujours en stress,
Intellectuelle mais ne croit pas en elle.
De la démoralisation à la dépression,
Pendant la récréation, beaucoup de coups d’pression.

Refrain
Stop au harcèlement, ça n’devient plus marrant,
Cela devient une habitude et mène à la solitude,
Tout le monde croit qu’c’est ironique mais c’est mélancolique.
Les insultes verbales, morales, peuvent faire mal.

Couplet 2
Elle était tellement naturelle et ses manies de princesse,
Montraient qu’c’était une intellectuelle en détresse.
Elle voulait qu’on lui lâche la grappe,
Elle en avait marre qu’on la frappe.
C’est l’histoire d’une alcoolique, qui pensait à sa vie hantée,
Cette fille se faisait insulter à cause de son originalité.
Ses agressions cruelles devenaient perpétuelles.
C’est un S.O.S pour une intellectuelle.

Refrain

Couplet 3
Dans la cour de récréation, agressions, intimidations,
La pauvre a la pression, c’est une vraie compétition.
Les gens sont parfois sadiques, j’te jure c’est pas ironique.
Même si tu paniques, faut pas écouter les critiques.
Rongée par l’anxiété, par la solitude,
Aucune solidarité, elle lâche toutes ses études.
La morale de cette histoire : ne jamais baisser les bras,
Il y a toujours de l’espoir, même quand on est au plus bas.

Refrain