Vous êtes ici : Accueil > Espace Pédagogique > Education musicale > 3ème > Initiation au hip hop
Publié : 16 décembre 2017

Initiation au hip hop

Littéralement to hip signifie être à la cool (mouvement) et to hop signifie évoluer (connaissance).
Le hip hop est né dans les ghettos noirs américains de New York (Bronx) au milieu des années 1970 pendant les blocks parties. Il s’agissait de fêtes organisées dans les rues des ghettos : on prenait le micro pour déclamer rapidement quelques paroles en saccadant les mots. En fond sonore il y avait des boucles rythmiques de soul et/ou de funk qui permettaient de soutenir les danseurs. Rapidement le hip hop s’est étendu à l’ensemble du pays puis au monde entier.
Aujourd’hui le mouvement hip hop est une culture urbaine à part entière qui représente avant tout un mode de vie et qui se divise en 4 modes d’expression : la danse, le graffiti, la musique rap (MC’ing) et le DeeJay’ing. À ces modes d’expression on peut associer également le human beatboxing et le street-language.

Les classes de 3e créent actuellement des morceaux de rap : 3e1, 3e2 et 3e3 puis à partir de janvier 2018 3e4.

Ce projet est réalisé avec la participation de Mathieu Dumesnil, surveillant au collège, qui a de nombreuses compétences autour du mouvement hip hop (nom de scène : Senbeï).
Les élèves ont récemment choisi deux supports instrumentaux pour déclamer leurs textes.
Les 2 musiques proposées (voir pj) sont composées par Djar One : Daybreak pour les 3e1/ Touriste pour les 3e2 et les 3e3.

Djar One vient du Havre et il est beatmaker, DJ et MC au sein du label Beats House Records. Il fait également parti de l’association Serpat Crew (association organisant de nombreux événements visant à diffuser la culture Hip Hop) et du groupe de rap Pitchcaps : duo composé de Djar One et Senbeï (Mathieu Dumesnil).
Tous ses travaux sont disponibles sur la chaine du label : [1]

Djar One a aussi produit la musique d’un projet où l’on retrouve Mister V, Jérome Niel, Kemar, Alison Wheeler, Carlito, Sophie-Marie Larrouy, David Salles et Timothée Hochet : [2]

Pour que l’initiation au hip hop soit plus précise, nous essaierons d’organiser une présentation de l’activité de DJ (scratches, mix) avec M. Flotté, professeur de SVT au collège René Descartes.
Ce projet doit permettre aux élèves, tout en les sensibilisant au travail de création, de développer leur esprit critique.

Ci-dessous les premiers refrains :

Refrain 3e1
Dans mon quartier, plein d’fraternité, d’solidarité
Dans mon quartier, toutEs les origines sont mélangées
Dans mon quartier, qu’on s’aime ou pas, tout le monde se connaît
Dans mon quartier, même quand ça va pas, on aime déconner

Refrain 3e3
Quoiqu’il arrive entre nous on est toujours solidaire
Un pote est dans la galère, on le laisse pas solitaire
La solidarité c’est la base de l’unité
Si ya pas d’unité yaura pas de fraternité

Documents joints