Vous êtes ici : Accueil > Espace Pédagogique > IDD marionnettes > Une participation remarquée au festival Paroles Paroles de Honfleur
Publié : 2 mai 2016

Une participation remarquée au festival Paroles Paroles de Honfleur

le 23 mars dernier, 9 élèves qui ont participé cette année à l’IDD marionnettes ont pu montrer leur travail lors du festival Paroles Paroles qui a eu lieu à Honfleur !!
Installés dans une rue piétonne assez fréquentée, les élèves ont pu proposer leur spectacle aux passants.
Leur prestation fut très remarquée car une journaliste est venue les prendre en photo et les interviewer et une équipe télé est venue faire un petit reportage sur eux.
Un grand bravo à nos artistes en herbe pour leur investissement et leur professionnalisme !!!
Voici l’article écrit par Pauline Bréhat, journaliste au Paris-Normandie :

Des marionnettes pour une « Dispute » poétique

Se familiariser avec la culture est l’un des objectifs de « Paroles Paroles » qui ouvre également une page poétique et fait participer les enfants.
Mercredi matin, la poésie était donc à l’honneur sur le marché bio et devant le Grenier à Sel où s’étaient installés, tels les saltimbanques du théâtre de rue, 9 élèves de 5ème du collège Descartes du Havre, situé en réseau d’éducation prioritaire.
Tout a commencé par un projet sur le silence mis en place par Bernard Vercier professeur de SVT et Anne-Sophie Lopez professeur documentaliste gérant le CDI, ceci dans le cadre d’un Itinéraire De Découverte (IDD).
Dès le début de l’année scolaire, la classe entière a commencé à travailler à la lecture de « La dispute » de Marivaux. L’idée de transposer cette comédie en un acte en spectacle de marionnettes s’est alors faite jour rendant cette prose plus accessible. Le choix de ne pas faire parler les marionnettes étant pris, il a fallu traduire le texte en actions.
Après les vacances de février, les professeurs ont gardé 9 volontaires, pressentis capables de mener ce projet à terme.
L’on est alors passé à la construction du spectacle proprement dite, avec ce travail un peu plus ingrat de la réflexion puis de la création du décor et des marionnettes. Les professeurs ont ainsi guidé les élèves dans la fabrication faisant découvrir la notion du beau et de l’esthétique.
Les élèves se sont réellement investis réalisant seuls de très jolies marionnettes confectionnées avec des tissus issus de différentes cultures. Le décor sobre a été réalisé avec des cagettes peintes en noir mettant en valeur les objets de récupération (mousse, coquillages, bois) qui représentent trois univers distincts, offrant aux spectateurs un réel esthétisme.
Les élèves ont eu ensuite à se familiariser avec le maniement des marionnettes. « Je pensais avoir plus de difficultés à leur apprendre à manipuler mais en fait cela a été rapide et spontané » s’est réjoui Bernard Vercier, « ils se sont véritablement approprié les marionnettes. »
Les professeurs ont également été aidé par deux assistants pédagogiques : François pour le décor et Suny pour le son qu’il a monté avec les jeunes.

 L’objectif de travailler sur le silence et la concentration a été atteint et le résultat est à la hauteur des espérances des professeurs. Les artistes en herbe ont donné plusieurs représentations pour les classes participant à la matinée de la poésie ainsi qu’aux passant de la rue de la Ville. Tandis que Imen, Nesrin et Ilhem, les décoratrices apportaient les accessoires au fur et à mesure du déroulement, Lenny, Mohamed, Yanis, Idrissa, Bilail et Djibril ont parfaitement su capter l’attention du public qui en a oublié les manipulateurs. Ces élèves, qui l’ont créé de A à Z, ont offert un spectacle abouti de qualité et très poétique.
Preuve en est, une fois de plus, que l’enseignement artistique est d’une absolue nécessité...

Pauline Bréhat

Prochain RDV, le mercredi 18 mai à 19h30 au théâtre de l’hôtel de ville du havre pour le Festival théâtre second degré !!

Portfolio automatique :